SnapCall, partenaire de Zendesk

A Station F, Zendesk mise sur des start-up françaises pour innover:

Après Facebook, HEC et Vente-privée, c’est donc au tour de l’éditeur de solutions de services clients Zendesk de rejoindre Station F qui se veut le plus grand incubateur de start-up au monde. « Notre partenariat se déclinera en trois axes », précise Gabriel Frasconi, couvrant quelques bruits de marteau…

Un incubateur Zendesk au sein de Station F
Tout d’abord, « Zendesk va équiper Station F de ses solutions. » C’est-à-dire que l’éditeur offre son logiciel à l’équipe directe de Station F. Pour les start-up qui s’installeront dans l’incubateur, Zendesk proposera « des tarifs préférentiels » en train d’être négociés, souligne Gabriel Frasconi.

D’autre part, les bureaux parisiens de Zendesk vont déménager dans la Halle Freyssinet. Les dix employés occuperont un espace de 50 m2 au sein de Station F. « On voulait plus grand, mais tout est déjà pris », plaisante le directeur Europe du sud de Zendesk.

Enfin, l’éditeur de logiciel de service client va créer un incubateur de start-up en lien avec son activité. « Nous voulons accueillir gratuitement entre 10 et 20 start-up » sur les 47 postes dédiés à Zendesk, précisé Gabriel Frasconi.

A Station F, Zendesk mise sur des start-up françaises pour innover et choisit SnapCall!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *